fr FR en EN
  • VP_Ban_03.png
  • VP_Ban_04.png
  • VP_Ban_05.png
  • VP_Ban_06.png

INFOS INSCRIPTIONS

Si vous ne recevez pas le lien de confirmation pour votre inscription, vérifiez votre dossier des "courriers indésirables" (SPAM) et à défaut, contactez "Justice Volée" sur Facebook !

Index de l'article

L'IDEE

Alors il fallait que ce soit facile, accessible au plus grand nombre, et permettant d'exprimer efficacement des protestations.

Ainsi, pour être efficace, une manifestation doit se faire en nombre, en grand nombre.

Cependant, pour avoir aussi une importante mobilisation, il faut que ce soit donc facile, peu ou pas coûteux, que ce soit le moins contraignant possible, et que ce soit assurément légal !

Le moyen qui parvient à réunir le mieux ces conditions, c'est l'envoie de courriers électroniques et de publications sur les réseaux sociaux !

"Virtual Protest" est donc une plate-forme de rassemblement et de coordination de " Manifestations Virtuelles " consistant à l'envoi coordonné de protestations par un grand nombre de personnes (les " Manifestants Virtuels " !), par mails et publications sur les réseaux sociaux à des destinataires précis.

Ceci afin d'attirer l'attention d'une ou plusieurs autres personnes qui elles, ne feront pas l'objet direct de ces protestations, mais qui recevront à part, une correspondance de revendications composée par la Communauté.

En effet, nous savons tous à quel point notre société est devenue dépendante de sa technologie, Internet en tête ! L'Hyper Communication, à portée de tous et à laquelle se livrent notamment dirigeants, organismes, ministères... qui régissent notre quotidien, mais aussi professionnels douteux, escrocs... TOUS sont devenus totalement dépendants de cette hyper connexion. Ils ont plusieurs boîtes mails, des comptes sur les réseaux sociaux... bref, tout ce petit monde est hyper connecté, et c'est bien là son " talon d’Achille " !

Le principe consiste donc à attirer l'attention de personnes précises sur une correspondance de revendications, en innondant leur entourage de protestations en masse.

Exemple, je souhaiterais attirer l'attention du Premier Ministre relativement à la pension à 67 ans, je lui enverrais donc à part, une correspondance de revendications composée avec la Communauté, tandis que de son côté, la Communauté enverrait en masse ses propres protestations sur le sujet à l'entourage du Premier Ministre, en l'occurrence, le Gouvernement.

Que ce soit commercial, politique, juridique, privé... nombre de citoyens ont à souffrir d'un " Système " partisan, clientéliste et abuseur...

Unissons-nous donc afin de nous soutenir les uns les autres dans des actions massives qui sauront davantage trouver écho que chacun(e) seul de son côté !

Et pour cause, si plusieurs dizaines de milliers de personnes commencent à envoyer des mails et à inonder les réseaux sociaux de protestations, les destinataires vont assurément prendre la mesure de ce qu'on leur réclame !

Tout le monde sait envoyer des mails et publier sur les réseaux sociaux, et pour que cela ait la portée d'une manifestation, il convient simplement d'organiser et coordonner l'envoi afin que tout le monde le fasse au même moment pour une période donnée, comme on se rassemblerait pour aller manifester dans les rues !

C'est donc très simple, ce ne sont pas les moyens de communication qui manquent sur Internet pour s'organiser.

Ce principe ne dépend donc de personne, si pour quelque raison que ce soit, Virtual Protest n'était pas en mesure de poursuivre ses actions, libre à chacun(e) de relancer de son côté une structure qui permettrait de faire pareil, il s'en trouverait certainement dans la Communauté qui seraient en mesure de le faire, l'idée étant de poursuivre la résistance, si une entité tombe, une autre prend sa suite, ce n'est techniquement pas compliqué !


TECHNIQUEMENT

De fait, parano oblige quand on s'engage sur la voie de la protestation, il fallait donc que le projet puisse facilement se poursuivre en cas de problème (blocage de l'accès au site par ex), que d'autres puissent poursuivre l'action de leur côté si nécessaire. Dès lors, il ne fallait pas quelque chose qui dépende strictement de quelqu'un ni qui soit techniquement trop complexe s'il fallait remettre quelque chose en place.

Ainsi, le site repose sur un système de gestion de contenu classique, le CMS Joomla qui utilise le composant Community Builder pour la gestion des utilisateurs, le composant Breezingforms pour le formulaire d'ajout de protestations, et du même auteur (Crosstec), pour structurer l'affichage des protestations, le composant Content Builder.

Ainsi quand on remplit le formulaire, le composant Breezingforms crée un article avec le contenu des différentes rubriques du formulaire et Content Builder se chargera de les mettre en page selon des caractéristiques qu'on lui aura données pour l'affichage.

Un système de vote sur l'article est disponible sur la page listant les protestations accessible depuis le menu principal, dans la colonne " RATING ".

Il sert à confirmer sa participation à la manifestation proposée par l'auteur et non à attribuer une note à sa protestation ou à dire qu'on partage ses préoccupations !

Le site utilise encore quelques composants et plugins tels que Gantry 5 + template Helium, DJ Image Slider, JCE Editor, JEM, Kunena Forum, DIGI Showcase, NotificationAry, l'ensemble est entièrement OPEN SOURCE (libre de droits et non commercial) et/ou gratuit !


EN PRATIQUE

Il faut donc préalablement bien distinguer les protagonistes dans cette action.

Il y a d'une part, ceux dont on veut attirer l'attention sur une problématique précise, ex : le Premier Ministre, et d'autre part, ceux qui feront à proprement parler l'objet de la manifestation, et qui recevront en masse de la Communauté, des protestations par mails et sur les réseaux sociaux, ex : le Gouvernement (à l'exception du Premier Ministre qui lui recevra donc à part, une correspondance de revendications).

En pratique, on s'inscrit préalablement (anonyme, rapide et facile), puis on crée un formulaire de protestation (présentation ICI).

Tout le monde peut alors en prendre connaissance, elle est visibe PAR TOUS, les membres enregistrés peuvent participer aux discussions la concernant dans le Forum pour établir une stratégie et notamment, apporter leurs suggestions et joindre leurs éventuelles revendications si elles s'adressent aux mêmes personnes. Les membres peuvent également exprimer leur intention de participer à la manifestation proposée par l'auteur en apportant leur vote à la protestation via l’icône dans la colonne " RATING " à côté de chaque protestation dans la liste générale, accessible aux Membres enregistrés depuis le lien " Protestations " du menu principal.

Quand le nombre de manifestants nécessaire est atteint, l'auteur de la protestation fixe alors une date de début de la manifestation, puis doit créer un événement dans le calendrier des manifestations (informations ICI) pour cette date et pour la durée qu'il a prévue.

Ainsi le jour venu, l'auteur enverra de son côté sa correspondance de revendications aux personnes dont il veut attirer l'attention (ex : le Premier Ministre), tandis que de son côté, la Communauté inondera de protestations, les boîtes mails et les réseaux sociaux des destinataires qui ont auront été précisés dans la protestation avec l'aide éventuelle de la Communauté (ex : les autres membres du Gouvernement), et ce pour la durée précisée dans la protestation.

Après la manifestation, un " Debriefing " pourra avoir lieu sur le Forum.

Pourquoi demander à chacun(e) d'envoyer des mails ou poster sur les réseaux sociaux plutôt que d'envoyer des protestations depuis le site ?

Parce que même si 100.000 personnes mettent leur adresse mail sur un texte en guise de signature, cela ne sera ni plus ni moins qu'une simple pétition, juste plus écologique que sa version papier, mais qui ne constituera qu'un seul fichier envoyé ponctuellement, donc peu d'incidence.

Ensuite, si des mails partent trop souvent en grands nombres depuis une même source, elle sera rapidement " black listée " (mise en " liste noire ") et tous ses envois atterriront, au mieux, dans les dossiers " SPAM " (courriers indésirables) des destinataires, là encore aucun résultat à espérer !

Non, il faut une démarche personnelle de chacun, c'est précisément là le truc, c'est justement comme ça que ça peut fonctionner !

Si 100.000 personnes envoient quelques dizaines de mails par jour par paquets de 5 à la fois et espacés d'au moins 10 minutes (pour éviter donc d'être " blacklisté " aussi !), là il ne sera pas question de SPAM, ce sera bien une masse de mails qui arrivera aux destinataires !?

Maintenant attention, il n'est pas non plus question de faire un " modèle " que tout le monde n'a qu'à copier/coller un même objet et un même contenu sinon il est encore facile au destinataire de filtrer sa boîte pour rapidement effacer les messages identiques !

Non, là aussi ça doit être personnel dans la protestation, chacun(e) avec ses mots, de sorte que même si ça parle d'un même sujet, il sera beaucoup plus difficile de filtrer et distinguer les mails de protestations de ceux du quotidien habituel, l'implication individuelle du plus grand nombre est la clé !

Il ne faut pas obligatoirement que ce soit long, ça peut ne faire que quelques lignes/paragraphes, c'est à l'entière préférence de chacun, l'important est de participer à l'action (comme manifester en rue !), ce qui fera l'effet d'un grand " coup de poing sur la table " auquel les destinataires ne pourront pas rester indifférents.

NB : vous pouvez aussi ajouter des pièces jointes à votre mail (que ce soit des documents, des images, des articles en .pdf etc) afin de documenter vos protestations !

Alors d'aucun diront que dans la masse, nombre de ces mails risquent de ne pas arriver... et ce n'est pas grave, ce sera justement le signe que la manifestation fonctionne !

L'important est principalement d'attirer l'attention de ceux auxquels on aura envoyé à part, la correspondance de revendications qui elle, comportera toutes les doléances que chacun(e) aura pu ajouter à la protestation avant le déclenchement de la manifestation !


RELANCER UNE MANIFESTATION

Il est naturellement possible de relancer une manifestation si nécessaire, il suffit simplement pour cela de remplir un nouveau formulaire en précisant que c'est une relance.

Pour ce faire, utilisez le même titre de protestation que la première fois et ajoutez après, la mention " Relance 1 ", " Relance 2 "... placée entre parenthèses.

Ensuite, cochez la case " Relance " et indiquez le lien de la page de la protestation initiale dans la zone prévue, ce afin de permettre à ceux qui le souhaitent, d'aller prendre connaissance des éléments la constituant.

A l'exception de la date de manifestation qui sera forcément différente de la précédente, le reste peut être copié/collé depuis la protestation initiale avec les changements que l'on souhaite apporter.

En ce qui est du texte explicatif ainsi que de la correspondance de revendications, ils peuvent également être copiés/collés/modifiés mais là aussi, il faudra préciser tout au début " Relance 1 ", " Relance 2 "... entre parenthèses.

OUI MAIS SI ON BLOQUE INTERNET ?

Alors Internet n'a pas de soucis à se faire, ce ne sont pas quelques milliers, voire dizaines ni même centaines de milliers de messages qui feraient la différence dans les plus de... 200 milliards de mails qui sont envoyés... chaque jour dans le monde (eh oui !)

Internet ne risque donc rien, en revanche, les boîtes des destinataires quant à elles, ce pourrait bien être différent mais c'est précisément là l'objet de la manifestation !

PROTESTATIONS SANS FRONTIERE

Le projet n'a pas de frontière, chacun(e) peut en effet soutenir une cause qu'il considère juste, même s'il n'est pas directement concerné, de sorte qu'il est virtuellement et techniquement possible de " constituer une Communauté mondiale de Manifestants œuvrant alors ensemble et pour de bon, pour ce monde meilleur auquel chacun(e) aspire ! ".

En effet, cela fait déjà très longtemps que l'on prend fait et cause pour des situations éloignées, pourquoi dès lors ne pourrait-on aussi soutenir des actions ailleurs à l'aide de ce principe, ...et inversement ?

Si au delà des frontières, nous pouvons nous soutenir les uns les autres, peu importe la localisation... pourquoi pas ?

"Il y en a qui regardent les choses comme elles sont et qui se demandent pourquoi,

moi je rêve de choses telles qu'elles n'ont jamais été et me dis - Pourquoi pas ! - "

(Robert F. Kennedy)


ET NOUS NE RISQUONS AUCUN PROBLEME ?

Tout est parfaitement légal, ce sont en outre très souvent des personnes publiques qui ont des boîtes mails et des comptes sur les réseaux sociaux précisément pour " communiquer " publiquement;

Chacun(e) a donc le droit de leur adresser toutes communications, fussent-elles de protestations, du moment qu'elles sont faites avec correction et dignité !

Qu'on le fasse par courrier ordinaire, par courrier électronique ou par les réseaux sociaux, c'est pareil, sauf que c'est tout de suite plus écologique, facile, rapide et moins coûteux par Internet.

Cependant, se poser la question, c'est aussi démontrer la peur que l'on peut avoir de se plaindre, comme si on était finalement résigné à abandonner ses droits, à accepter la domination du " Système " et de ses principes inégaux, disposé à servir de " faire valoir ", de " chair à canon "... pour que d'autres puissent, eux, mieux profiter des plaisirs de la vie !

Mais soyons honnêtes, le " Système " n'aime pas qu'on se rebiffe !

Alors si ce ne sont que quelques uns, on les fera sans doute vite taire et ça passera aux oubliettes !

Par contre, si ce sont des dizaines ou centaines de milliers de personnes, voire même davantage qui protestent, tout comme elles descendraient dans les rues, si quand on fait fermer un site considéré " subversif ", " protestataire " (comme Virtual Protest !), un autre prend sa place, si tous les citoyens décident enfin de s'organiser pour s'exprimer ensemble, ça deviendra tout de suite beaucoup plus compliqué à réprimer !

A force d'avoir divisé pour régner, le " Système " s'est lui-même tiré une balle dans le pied en faisant de chacun(e), une force individuelle capable de continuer de son côté, ce qu'on essayerait d'empêcher ailleurs !


CONCLUSION

" Tant que je gagne, je joue !" disait l'ivrogne au distributeur de cannettes, ainsi tant que l'on ne se mobilisera pas, que les plaintes resteront occasionnelles, mesurées et sans effets réels, le "Système" ne changera pas de lui-même, pourquoi le ferait-il ?

Les scandales à répétitions que l'ont met au jour d'année en année démontrent qu'il n'en est rien !?

Voilà par exemple déjà 30 ans qu'ici en Belgique j'entends parler de prétendue "bonne gouvernance", à l'époque avec l'affaire "Agusta" et "les 3 Guy's", puis plus proche, l'affaire de "la Carolo", plus récemment Publifin, Nethys, le Samu Social... et j'en passe, outre celles dont on n'a pas encore connaissance !?

Ca n'en finit jamais tant ce... "Système" est gangrené à tous les niveaux pour que ses acteurs puissent s'en mettre plein les poches, et le plus souvent sans même risquer la moindre sanction pénale, là où le citoyen ordinaire, lui, ne peut même pas disposer d'une justice qui le serve correctement !

Cela ne peut plus continuer, il est temps de taper un bon coup sur la table et l'idée est que tout le monde le fasse en même temps pour faire changer les choses !

Voilà, les bases sont lancées, "Virtual Protest", bien que très modeste et perfectible dans le temps, est maintenant une réalité, l'avenir dira comment il évoluera.

Cette évolution se fera assurément par l'implication de ceux qui voudront vraiment faire quelque chose de concret et susceptible de faire bouger les choses, cela ne tenant qu'à l'envoi de courriers électroniques et à la publication de messages sur les réseaux sociaux !

Dès lors que vos intentions sont nobles, vous êtes assurément bienvenu(e), et si en outre vous êtes disposé(e) à consacrer un peu de votre temps pour participer aux manifestations, vous joindre aux protestations voire publier les vôtres, cela n'en sera que plus profitable à tous !

Merci de l'attention que vous aurez consacré à cette lecture et au plaisir de vous rencontrer...

HanSolo & Mimilasouris